Formations

 

Proposition de formation continue en SOIN RELATIONNEL 

Une approche humaniste pour entrer en lien de cœur avec les personnes vulnérables (Alzheimer, troubles neurocognitifs, fin de vie…) 

avec Fleur-Lise Monastesse

Contexte et objectifs d’une formation en Soin Relationnel

Le personnel socio-médical ou les proches-aidants peuvent se sentir démunis pour entrer en lien devant des personnes ayant une maladie neuro-cognitive, une incapacité à parler, ou qui refusent ou résistent à un soin (toilette, pansement…), ou qui sont en fin de vie. Il y a souvent épuisement, souffrance et mécontentement, et ce des deux côtés.

Le Soin Relationnel apporte des façons d’entrer en présence et en lien qui permettent de revaloriser le soin et la relation accompagnant/accompagné en y apportant la dimension de l’ETRE, qui est nourrissante et épanouissante dans les deux sens. Cette approche devient donc une véritable ressource pour le personnel socio-médical et les proches aidants, en donnant une dimension d’humanité, de tendresse et de créativité encore plus grande à leur pratique ou leur accompagnement. Elle devient une véritable nourriture affective et relationnelle pour les personnes accompagnées qui du coup sortent de leur solitude et de leur isolement relationnel. Elles deviennent plus participatives, présentes, elles s’apaisent ou sont dynamisées, ressentent du bien-être et de la joie, s’extériorisent et tissent du lien affectif et social.

Public destiné : Proches-aidants, infirmier(e)s, aide-soignant(e)s, animateurs-trices, assistants en gériatrie, médecins, psychologues, aumônier(e)s, personnel hospitalier, etc.

Durée formation        Variable : de 2 à 6 jours pour le premier niveau

Démarche pédagogique

Vous allez bénéficier d’une pédagogie interactive et vivante où se mélangent et se potentialisent :

  • Exposés théoriques (mises en conscience) donnés de façon interactive,
  • Exercices, mises en situation fictive ou réelle. Ces exercices sont complétés d’observations et d’analyses d’interventions filmées,
  • Echanges en groupe pour développer le recours à l’intelligence collective : questions-réponses, retours sur expériences, évocations de situations difficiles et recherches de solutions,
  • Accueil des émotions, temps d’intégration et célébration de l’intelligence affective et collective,
  • Synthèses régulières des points clés et essentiels,
  • Temps de bilan des apprentissages théoriques et pratiques.

A l’issue de la formation, les participants auront :

  • Saisi les éléments théoriques essentiels, inter-reliés, qui sous-tendent cette approche,
  • Expérimenté une boite à outils de pratiques de Soin Relationnel,
  • Gagné en confiance pour oser expérimenter et intégrer l’approche avec leur propre couleur et créativité,
  • Repéré leurs points forts et points à renforcer,
  • Esquissé un projet de mise en pratique dans leur travail pour les mois à venir,
  • Mis en place un suivi de soutien et de développement de leur pratique avec au moins un co-équipier(e).

N.B. Ces formations sollicitent un investissement psycho-affectif important de la part des personnes formées.

Les formations données en établissement se font par le biais d’un organisme de formation professionnel agrée. Des formations ouvertes à tous, proches-aidants, soignants, bénévoles sont aussi possible sur quelques jours, souvent en résidentiel. N’hésitez pas à me faire part de votre intérêt pour une formation.

Voici des témoignages suite à une formation professionnelle avec moi (en Hôpital-EHPAD) :

  • Future cadre de santé en EHPAD, cette forme de soins est pour moi une révélation, dans le contact et la communication avec les résidents. L’apaisement que le chant ou la musique peut leur apporter sans perte de temps dans les soins, ni besoin de bras supplémentaire, juste une habitude de prise en soins. Même voir un gain de temps avec les résidents difficiles à approcher pour les soins. Et le bénéfice pour la qualité de vie des soignants au travail. Le fait d’être présent à l’instant présent est apaisant. Prête à faire bénéficier ma future équipe et les résidents. Nadège, stagiaire, future cadre santé EHPAD spécialisé, Mâcon 
  • Le soin relationnel par le chant est une autre approche de la personne. Le ” faire” fait place à “être avec” et cela demande de travailler différemment; cela demande plus d’empathie, cela demande d’être dans le moment présent pour offrir à la personne un temps de présence et de communication authentique. Antoinette, Aide Soignante en Médecine-Soins Palliatifs
  •  Formation extraordinaire, où on se livre, on se délivre, on prend soin de soi, pour pouvoir prendre soin des résidents. En effet, un peu de douceur, un regard bienveillant et une approche en chantonnant ne coûte rien. Malgré le manque de moyen humain, rendons la vie (ou plutôt la fin de vie) plus facile à nos résidents et apportons de l’ambiance, de la joie,  mais aussi une écoute, un partage dans nos EHPAD. Hélène, animatrice EHPAD
  • Après avoir suivi cette formation, j’en ressors avec enthousiasme et plénitude sur les bienfaits qu’apporte cette méthodologie et ces multitudes ramifications pouvant amener nos résidents dans un état de zénitude, relaxation, et bien-être psychologique. Maintenant quand j’arrive au boulot je suis détendue car je suis contente d’aller voir mes résidents pour leur faire partager ma bonne humeur et mon sourire et de chanter avec eux dès que je peux. Nathalie, aide-soignante référente UVP
  •  Je peux témoigner du  bienfait de cette formation en disant que prendre soin de la personne c’est d’abord prendre le temps de la regarder vraiment, en lui montrant tout d’abord sans les mots qu’elle est importante à nos yeux. Puis vient l’étape du toucher délicat et respectueux et de la voix. Le son, l’intonation, et le chant ou le murmure. Entrer en relation de cette façon ouvre des possibles insoupçonnés. J’en suis témoin. Soigner sa présence aux autres pour s’ouvrir à la rencontre n’est-ce pas la base du prendre soin ? Et de surcroît, plus nous entrons dans cette attitude, plus nous recevons de gratitude et de confiance en nous-mêmes pour continuer dans notre vie professionnelle et personnelle. Cette formation n’est pas qu’un apprentissage de techniques professionnelles mais bien une aide et un soutien pour notre vie relationnelle quotidienne ! Si cette formation était élargie à tous, cela transformerait l’ambiance de l’établissement pour une meilleure qualité de travail.  Marie-Claire, Aumonière